rencontre coquine
Publié le - 1173 visites -

Faire l'amour dans la nature

Ne l’avez-vous jamais expérimenté ? Quelques ébats dans la nature ? Est-ce excitant ? Une petite visite dans un blog rencontre sexe, vous a-t-elle créé cette envie mais vous n’êtes sûr de rien ? Voici les opinions de quelques spécialistes, vous pourrez ensuite décider par vous-même si cela vous tente.

Selon un auteur

Quand l’homme fait l’amour, la première chose qu’il fait c’est de trouver un endroit discret loin des regards. Loin des regards mais pas forcément clos. La sensualité se trouve dans une relation sexuelle au grand air. Les rayons de la pleine lune, l’odeur de l’herbe coupée, celle des fleurs, les gazouillis des oiseaux…

Cela va rompre la routine quotidienne de vos ébats, alors c’est toujours tentant.
Ce ne sont pas seulement les caresses et les baisers qui rendent la peau sensible, mais elle est en état de réceptivité exacerbée et tous nos sens sont an éveil à la caresse du vent, la chaleur du soleil, l’air vivifiant de la nuit.

Dans Match Point de Woody Allen, Chris et Nola font l’amour avec passion dans un champ de blé, sous une pluie battante au cœur de l’été. C’est chaud et c’est torride, peu importe le genre de rencontre : fébrile, tendre ou ludique, en prenant son temps ou à la volette, faire l’amour dans la nature peut vraiment s’avérer grisant.

Il faut cependant, faire attention, il n’est pas toujours facile de trouver un endroit vraiment isolé dans la nature, sans qu’on risque de se faire attraper. Pour les exhibitionnistes, cela n’est pas grave de se faire attraper ou au moins de risquer de l’être), pour eux c’est même la source de l’excitation. Un sentiment de retour aux sources, tels Adam et Eve dans leur jardin d’Eden, aussi donne cet aspect émoustillant, eux dans leur communion avec les éléments, de liberté et l’impression d’être seuls au monde.

Que du bonheur, dans un cadre idyllique de félicité partagée, les émotions se libèrent de manière authentique. Les amants sont au centre de l’univers et la nature, en laquelle ils se fondent, est le seul témoin de leur élan amoureux… n’est-ce pas tentant ?

Selon un médecin sexologue et thérapeute de couple

Notre médecin affirme que faire l’amour dans la nature est sans doute excitant, du point de vous que faire l’amour lui-même est naturel.

Selon lui, c’est se retrouver à l’état primitif, la peau au contact de l’air, de l’herbe, du sable, d’une pierre chaude et plate, d’une écorce d’arbre lisse ou de l’eau tout simplement… encore plus primordiale.

Emportés par le plaisir et l’excitation, par le sentiment de risquer d’être vus, ou surpris, c’est faire l’amour dans la nature (sauf dans son jardin) ;

Faire l’amour dans la nature (à la campagne, à la plage..) est tout une scène d’excitation et de volupté : c’est offrir une caisse de résonance grandeur nature à son plaisir, celle du vent, de la mer, des embruns, d’un tapis de feuilles mortes et d’un sol humide ; c’est partager le secret d’une volupté naissante dans l’épaisseur du silence assourdissant d’une forêt ou perdu au creux d’une dune ou dans le clapotis du flux et du reflux des vagues. Ce sont des souvenirs enfouis de moments uniques et fous volés à l’ordre, au formaté, au standard, suspension du temps, celui de la quête insolite d’un lieu, mêlé de rires et d’impatience ; c’est une fantaisie érotique voulue à deux, c’est rester jeune et vivant et c'est une excellente façon d’entretenir le désir sexuel.
On ne pense même plus à l’inconfort dans la voiture, les piqûres de fourmis, de défaire les feuilles, la terre, le sable, les mousses et les aiguilles de pin qui se seront accrochés, glissés ou auront maculé peaux, vêtements et cheveux.
Il faut admettre qu’un lit c’est toujours le plus confortable, mais ça en vaut le coup, à chaque couple de recréer, de reproduire cet univers chez eux.
Evidemment nos chers exhibitionnistes trouveront cela plus excitant.
Il ne faut pas juste oublier, qu’il y a des lois qui empêche de faire cela, alors faites bien attention, voyez bien où vous ne risquez pas de vous faire pénaliser au cas où l’on vous rattrape.

Selon un endocrinologue et gynécologue

La spontanéité, c’est l’un des avantages de faire l’amour dans la nature car, on est ici loin d u quotidien métro boulot dodo. La vie intime est souvent mise de côté dans un couple, il semble qu’inconsciemment le travail passe avant tout, la plupart des couples ne se voient que la nuit, fatigué donc tout de suite au dodo. Ce côté plein jour, nature, fait partie des grands bénéfices de l'amour au grand air, le faire n'importe où, à n’importe quel moment est positif et nécessaire.

Se faire attrapé surtout par les autorités, c’est le premier point négatif dans cet acte sexuel super excitant. Et oui, faire l’amour dans la nature est pénalisé par la loi, donc, il faut faire très attention.

Il y a ensuite le côté technique, ce n’est jamais très confortable de faire l’amour debout ou dans la voiture (à l’exception pour quelques uns), après il y a le sable, la terre, le foin etc. peuvent fortement irriter le vagin. La mer et la piscine sont aussi de grands lieux de fantasmes. Mais, l'eau de mer et le chlore, ont un effet néfaste lorsqu’ils pénètrent dans le vagin.

Selon nous

L’homme est de nature à aimer les nouvelles choses, du moins la majeure partie, donc faire l’amour dans la nature est sans doute une expérience que chaque couple veut essayer, sauf pour les libertins naturistes pour qui cela est tout à fait normale, donc il n’aura pas l’effet que ceux qui ont toujours préféré s’enfermer dans leur chambre.

Vous n’avez rien à perdre, pour quoi ne pas tenter l’expérience, organisez une rencontre sexuelle en pleine nature, de plus une nuit de pleine lune afin de réveiller son romantisme, pourra présenter un moment exquis.

Attention, tout de même, il faut rester prudents et vigilants, c’est sur que avoir peur de se faire prendre a un côté excitant mais se faire prendre pour de vrai, surtout par des gendarmes ;’est beaucoup moins.

Evitez les endroits ouverts au grand public, choisissez une heure où personne ne passe, ou du moins rarement, éloignez-vous le plus possible des maisons autour, enfin, il est vrai que ce n’est pas très évident de se trouver un endroit très confortable dans la nature mais il faut tout de même que l’endroit où vous allez le faire soit le plus proche possible du confort. Faire l’amour sur la plage est sans doute très érotique dans nos pensées mais dans la réalité, si vous ne prévoyez pas une grande serviette ou autre, le sable perturbera votre excitation. Une fellation ou un cunnilingus sur le sable ressemblera plus à un peeling qu’à une extase torride.

Pareil pour la forêt, ce sera une colonie de fourmis rouges ou autres bestioles peu sympathiques qui perturbera vos ébats.
Enfin, si vous êtes assez pudiques, flirtez seulement, cela pourra tout à fait être excitant et ensuite rentrez rapidement chez vous pour terminer chaudement ce que vous avez déjà commencé.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Dialogues sans tabous"

  1. 19 Oct. 2018Nos conseils pour draguer une femme cougar114 visites
  2. 1 Oct. 2018A Nancy les femmes aiment faire un plan cul189 visites
  3. 10 Avril 2018La domination se passe aussi par téléphone432 visites
  4. 23 Fév. 2018Les sites de rencontre réservés aux célibataires parisiens 485 visites
  5. 30 Déc. 2016Du hard avec des petites salopes coquines1663 visites
  6. 7 Déc. 2016Quid du plan cul1205 visites
  7. 30 Sept. 2016Femme dominiatrice, blonde, cuir et chaines, je vous punirai1379 visites
  8. 20 Sept. 2016Dialoguer sans tabous avec une fille au téléphone1215 visites
  9. 3 Août 2016Discuter sexe c'est facile et rapide1140 visites